NOUS TROIS Un court métrage de Francis Reusser
Durée : 5’10’’ en HD
En coproduction avec la Radio Télévision Suisse 

“J’ai vu d’abord l’Amérique méridionale, ce vaste continent que le manque de fer a soumis aux Européens, et dont ils ont fait un désert pour s’en assurer l’empire. J’ai vu les côtes du Brésil où Lisbonne et Londres puisent leurs trésors et dont les peuples misérables foulent aux pieds l’or et les diamants sans oser y porter la main (…)”.

Jean-Jacques Rousseau, “Julie ou La Nouvelle Héloïse” (1761)

S’inspirant du triangle amoureux formé par les personnages de La Nouvelle Héloïse, le film narre la fuite de St-Preux, le poids de l’absence et de la distance. Des images d’actualité, qui semblent tout droit sorties des lettres de St-Preux, se superposent à leurs échanges croisés.

Selon Francis Reusser, Jean-Jacques Rousseau décrit l’état du monde de manière quasiment prophétique. Particulièrement sensible à la pertinence actuelle des thèmes rousseauistes, le cinéaste, fin connaisseur de l’œuvre du philosophe des Lumières, propose ce court métrage en avant-goût du long métrage qu’il tourne autour de Julie ou La Nouvelle Héloïse.

ROUSSEAU_REUSSER_Francis

Né en 1942 à Vevey, Francis Reusser, s’est formé à l’École de Photographie de Vevey ainsi qu’à la Télévision Suisse Romande. Avec François Albera, il est à l’origine de la création de la section audiovisuelle de l’École Supérieure d’Art Visuel de Genève.

Cinéaste internationalement reconnu, Francis Reusser reçoit le César du meilleur film francophone en 1985 pour Derborence. En novembre 2012, il sort son adaptation “mi-contemporaine, mi-littérale” de Julie ou La Nouvelle Héloïse.