MENUET Un court métrage de Milagros Mummenthaler
Durée : 5’24’’ en HD
En coproduction avec la Radio Télévision Suisse 

” L’adversité sans doute est un grand maître, mais il fait payer cher ses leçons, et souvent le profit qu’on en retire ne vaut pas le prix qu’elles ont coûté.”

Jean-Jacques Rousseau, “Les Rêveries d’un promeneur solitaire” (1775 – posthume)

En 1810 à Buenos Aires, la révolution bat son plein, nourrie des idées de Rousseau. Pendant ce temps, à des milliers de kilomètres au sud du pays, une pluie de cendres surprend une expédition française, laissant une jeune femme seule et livrée à elle-même au milieu de nulle part. Avec l’adversité pour seul maître. Mais dans sa tête, la protagoniste du film Marie Archange, écoute le menuet en sol mineur composé par Jean-Jacques Rousseau. Cette mélodie lui donne de la force pour continuer son chemin.

Rousseau a eu une influence en Argentine pendant la fin de la colonisation et le début de l’État argentin en 1810. La réalisatrice trouvait intéressant de dresser, dans ce contexte précis et documenté, le portrait d’une femme qui commence peu à peu à réfléchir sur ses propres droits.

Après une enfance en Suisse, Milagros Mummenthaler retourne en Argentine, le pays où elle est née, pour obtenir en 2005 un diplôme de réalisation cinématographique de l’Universidad del cine de Buenos Aires.

Après quelques courts métrages, Milagros Mummenthaler réalise son premier long métrage, Abrir puertas y ventanas, qui remporte le Léopard d’or à Locarno en 2011.