DU CONTRAT SOCIAL Un court métrage Frédéric Mermoud
Durée : 5’37’’ en HD
En coproduction avec la Radio Télévision Suisse 

“L’ordre social ne vient point de la nature, il est fondé sur des conventions.”

Jean-Jacques Rousseau, “Du contrat social” (1762)

Pierre est un petit garçon d’apparence solitaire et son lapin est sa seule source de réconfort. Dans une cour d’école où il se trouve en butte aux plaisanteries et aux mauvais traitements de ses camarades qui refusent sa participation à leurs jeux, le garçon cherche un moyen pour se faire accepter. Il va choisir une option pour le moins radicale.

Frédéric Mermoud, a voulu aborder ce projet “de manière très instinctive. Je voulais travailler avec des enfants, explique-t-il, et j’ai repensé au cœur du contrat social, lorsque chacun doit abandoner un peu de son individualité pour fonder le groupe et se plier à la volonté générale. L’enfant seul va réussir à s’intégrer dans le groupe, au prix d’un sacrifice énorme. Le rite d’intégration rend difficile l’idée d’un état de bonté naturelle qui serait antérieur au geste que l’on fait pour devenir un individu social. Autrement dit, ce court métrage joue un peu avec la notion rousseauiste de bonté naturelle.”

Né en 1969 à Sion, Frédéric Mermoud décroche une Licence ès Lettres et un DES en philosophie du langage à l’Université de Genève puis un diplôme de réalisateur à Lausanne en 1999.

Après plusieurs courts métrages remarqués, Frédéric Mermoud réalise Complices, Quartz du meilleur scénario et Prix de la mise en scène au Festival de Chicago.