CONTRÔLE SOCIAL Un court métrage de Nicolas Wadimoff
Durée : 5’21’’ en HD
En coproduction avec la Radio Télévision Suisse

FAUTE DE FRAPPE:
Les planchers sous lesquels je fuis
Ont des yeux qui pénètrent mon esprit
Les murs des labyrinthes qui m’entourent
Ont des oreilles pour happer mon discours
Contrôle moral, contrôle social
Ordre mondial, contrôle total
JEAN-JACQUES ROUSSEAU
Les planchers sous lesquels je suis ont des yeux,
les murs qui m’entourent ont des oreilles,
environné d’espions et de surveillants malveillants et vigilants,
(…)
FAUTE DE FRAPPE:
(…)
Contrôle la nuit, contrôle le jour
Contrôle partout, contrôle toujours

Extraits de “Contrôle social”, Faute de Frappe (2012), et “Les Confessions”, Jean-Jacques Rousseau (1770)

Le groupe Faute de Frappe répète et joue en concert sa chanson Contrôle Social.

La terre n’est à personne…” Et si JJR était le père spirituel du Che, du sous-commandant Marcos mais aussi de Sid Vicious. Le groupe punk “Faute de Frappe” répond à sa manière.

Né en 1966 à Genève, le cinéaste Nicolas Wadimoff a présenté à la Quinzaine des Réalisateurs de Cannes 2012 son sixième et dernier long métrage Opération Libertad. Il arrive après son remarqué documentaire Aisheen, tourné à Gaza.